Suisse – troisième jour

Après une bonne nuit de sommeil, j’ai quand même de la peine à descendre les escaliers…

Tony m’attends de pied ferme et nous prenons un copieux petit déjeuner avant d’étudier notre parcours. Après la pluie de la nuit, il opte pour une descente technique sans trop de cailloux. Il a une autre piste plus difficile mais trop dangereuse par temps de pluie.

Dès le départ je sens mes jambes qui ne répondent pas du tout, et j’ai bien du mal à suivre Tony sur le plat. Quand la montée commence, nous passons le 22 et pouvons discuter dans la montée. Après quand même 700m d’ascension, nous arrivons au plus haut. Il reste encore quelques centaines de mètres pour atteindre le col, mais le changement de vallée est sans grand intérêt et la descente bien attirante.

   

Et en effet, c’est comme j’aime, nous descendons tous les deux sans trop de souci, il a l’avantage de connaître chaque racine, et moi de ne pas avoir peur de lâcher les freins!

Une fois en bas, il me propose différentes choses, mais je n’ai pas le physique pour refaire une montée identique, surtout si la descente est en chemin large! Il me propose un tour dans les bois autour de chez lui, nous y allons et c’est quand même loin d’être plat… Je suis bien content quand cela se termine, mes muscles veulent du repos!

Distance totale: 31.56 km
Denivelé total positif : 1098 m
Durée totale: 02:54:51
Télécharger

Après un bon déjeuner et une sieste (plus longue que prévue…), je trouve le courage de reprendre mon vélo pour faire un peu de tourisme.

Je commence par la ville de Thoune, au débouché du lac du même nom. La ville est vraiment agréable en ce bel après midi, je flâne dans les rues encore animées. On est samedi et les magasins ferment à 17h, après quoi les gens rentrent tous chez eux!

   

Je longe le lac jusqu’à Spiez. Cette région viticole me fait penser par moment aux lacs italiens, je profite au maximum de ce moment en me trouvant des bancs aux vues imprenables.

    

Distance totale: 40.3 km
Denivelé total positif : 557 m
Durée totale: 03:00:26
Télécharger

Je continue encore un peu jusqu’à Faulensee, où je trouve un nouveau banc sur lequel je peux contempler la beauté du lieu.

  

Je me décide à rentrer chez Tony en fin d’après midi, je me laisse guider par le GPS et j’emprunte des routes et des chemins d’un itinéraire régional, vraiment sympa!

Le temps de prendre une douche et mes collègues français arrivent chez Tony. Je suis content de les revoir même si je suis un peu fatigué… Nous mangerons de délicieuses grillades, arrosées de façon généreuse, une très bonne soirée! Nous avons du travail le lendemain, nous ne traînons quand même pas trop et je m’endors encore assez rapidement ce soir là…

Au final je n’ai fait que deux jours et demi en Suisse pour le moment, mais j’ai déjà pas mal voyagé! Je regrette un peu que les cols plus haut n’étaient pas ouverts, j’aurais vraiment voulu faire le Saint Gothard ou voir le glacier du Rhône. Une autre fois peut être…

Le lendemain dimanche nous avons commencé à installer le nécessaire pour le Connectathon IHE européen (http://cat2012.org/). La semaine passera à une vitesse folle et j’ai prévu de repartir dès le vendredi midi vers le nord de la Suisse.

To be continued!