Caliente

Départ très matinal ce matin, dans un épais brouillard de l’aube d’une chaude journée d’été. Je me suis prévu un parcours à l’arrach’ à travers le pays Basque.
La chaleur arrive assez vite, je suis à la peine dans les raidillons, je suis un peu cramé des dernières journées. J’achète à manger en Espagne, je pense pique niquer sur la petite route qui suit. Mais bon, la carte michelin n’indique pas toutes les montées et ça monte à 10% sur 3km. Je trouve enfin un endroit, pas terrible mais bon. En repartant le soleil cogne très fort, la route est en ciment défoncé, je m’arrête aussitôt dans un petit chemin au bord d’une rivière. Le sol est pas terrible, je sors le duvet et dort comme un bien heureux. Je suis réveillé par un couple de chevaux et leur poulain à clochette.
C’est d’autant plus supportable que les ruisseaux sont bien frais. De l’eau glacée sur l’échine, cela vous remet les idées en place.
Deux bosses plus tard, le presque dernier col me fait tirer la langue, je me demande un peu ce que je fais là. Le paysage basque me fait redevenir positif, dommage que la brume de chaleur gâche les photos…
À la frontière je prends de quoi me caler et mange mon pain fromage dans Ainhoa. Encore un pseudo beau village qui a du acheter cher son joli panneau…
Il reste le petit col de Saint Ignace, je suis bouilli mais il se monte vraiment facile!
Le camping ne paye pas de mine, mais tellement mieux que ceux rupins de la côte…
Soirée tranquille sur la place à boire de la bière et regarder la pelote, basques bien sûr!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *