Retour au monde réel

Et voilà, c’est bientôt fini! La corniche basque jusqu’à Hendaye était pas extraordinaire, avec tous ces abrutis de 64 qui te doublent à 50cm…
J’arrive à la gare à 9h30 alors que mon train est prévu à 13h. J’aurais aimé me laver avant. Non seulement il n’y a pas de douche, mais pas mon train non plus…
Il me reste que l’option TGV à 10h30, avec correspondance à 17h à Bordeaux… Le préposé me prends la tête, vu que les TGVs sont interdits aux vélos non emballés. Il calme pas vraiment le jeu, je erre dans Hendaye avant de trouve un supermarché pour acheter de quoi me sustanter et des grands sacs pour emballer mon vélo si vraiment je ne peux pas faire autrement.
En revenant on est calmé et vois avec le contrôleur où je peux me mettre.
Et c’est parti pour 13h de voyage avant d’être (enfin) chez moi. Je suis dans le wagon « family » où une précaire payée par Disneyland fait l’animation aux enfants à coups de coloriages de Mickey et Minnie et autres chiens en ballon. En plus c’est joliment décoré… On en est rendu là?
image

6 réflexions sur « Retour au monde réel »

  1. Salut

    pour être complet , il manquerait la distance totale de ton parcours , en combien de jours ( et combien tu en a fais / jour ) le D+/- total et le profil total ( si c’est possible ) de ton périple , ainsi que ton resenti sur cette expérience

    A ++

  2. A foil le dénivelé ! Suis sûr qu’il y avait des batteries dans les sacs noirs à l’arrière du vélo 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *